• Tous les enfants sont ou seront confrontés un jour ou l'autre au handicap, dans leur entourage proche ou lointain (école, sport, famille...)

    L se posait pas mal de questions quand elle avait à peine 6 ans, d'une part parce que son petit frère a eu des soucis à la naissance (état de mort apparente) et était donc surveillé pour d'éventuelle séquelles et d'autre part parce qu'elle avait un copain d'école qu'elle appréciait beaucoup, qui avait de multiples handicapes.

    "Maman pourquoi Mathieu est handicapé?"

    "Maman pourquoi mon petit frère va à Marseille aussi souvent?"

    Pas toujours évident à expliquer à une enfant qui n'a pas encore 6 ans...

    Alors voilà ce que je lui ai répondu, si ça peut vous donner des pistes pour l'expliquer à vos enfants:

    "Dans notre tête il y a le cerveau qui est un peu fait comme un jeu de lego.

    Chaque lego commande quelque chose dans ton corps, il y a un lego pour les bras, un pour les jambes, etc...

    Quand Mathieu était dans le ventre de sa maman les legos se sont fabriqués, mais certains n'ont pas voulu se faire ou étaient abimés et c'est pour cela que quand Mathieu est né son cerveau ne fonctionnait pas comme le tien car toi tous tes legos sont là.

    Pour ton petit frère, dans le ventre de maman les legos se sont bien fait mais quand il est né il n'a pas respiré tout de suite et cela a pu abimer des legos, c'est pour ça qu'on va souvent voir les docteurs pour vérifier que tout les légos fonctionnent bien.

    Il peut parfois aussi arriver que quelqu'un est un accident de voiture par exemple et des legos se cassent ou s'abîment, ce qui fait que la personne devient handicapée, par exemple elle ne peut plus marcher ou parler."

     

    Depuis ces explications ma fille ne me posait plus de questions, je pense qu'elle avait compris en gros l'idée.

    A bientôt.


    votre commentaire
  • Voilà, "L" est partie... Retour sur un départ...

    Nous voilà à l'aéroport, "L" rentre en métropole avec un ami, on part enregistrer les bagages et là..." vous avez l'autorisation de sortie de territoire? comme elle ne voyage pas avec ses parents..."

    OUPSSS!!!!!

    Une fois les bagages enregistrés, nous allons voir la police aux frontières qui nous confirme qu'il aurait fallu faire le dit papier (vous le saurez si un jour ça vous arrive, à faire en préfecture ou à la gendarmerie...)

    Pas grave, papa sort sa carte d'identité, on vérifie les papiers, le policier dit à "L" "tu fais un bisous à papa et c'est parti!"

    QUOI, mais je l'ai pas encore pris 20 fois dans mes bras, embrassée 1000fois, dit 100 000 fois que le l'aimais.....

    Et là "L" éclate en larmes, le flic "allez ça va aller c'est juste pour les vacances" et moi qui le regarde avec de grands yeux brillants "non... on ne la voit pas avant noël..."

    J'ai cru que le mec allait se liquéfier... oui ils ont aussi un coeur ces mecs là, si si je vous assure...

    Au final les "au revoir" n'ont pas duré trop longtemps et ce n'était peut être pas plus mal car pas beaucoup de larmes de "L" et papa et maman ont serré les dents!

     

    La miss est bien arrivée en métropole, elle est ravie, chouchoutée par mamy, papy... je la sent heureuse et bien donc je le vis pas trop mal.

    Y'a des petits coups de mou, un vide dans la maison...

    "T" et "E" ont pleuré au retour quand ils ont réalisé que, ça y est, la grande soeur est partie, mais ont fait le grand ménage dans la chambre des filles et "T" a déménagé avec sa soeur lol

    Bon je vous livre à chaud, ça ne fait que 2 jours et je la FaceTime au moins 5 fois par jour lol on verra dans quelques semaines, si j'arrive à gérer aussi bien... 

    Affaire à suivre...

    ça y est nous sommes à 4...


    votre commentaire
  • Dans quelques jours, "L" s'envolera pour la métropole...

    Elle y intégrera son collège le 28 Août.

    La sixième, un grand changement, en internant de surcroit... mais à 7000 km de sa famille... là c'est THE DÉFIS!

    C'est notre choix, mais c'est surtout SON choix! 

    "L" veut devenir vétérinaire... elle a la chance (et elle a également bosser dur) de pouvoir intégrer un collège où le travail n'est pas une tare, où être un élève studieux ne veut pas dire être "l'intello" de la classe, le "chouchou du prof"...

    La séparation nous l'avons vécu pendant ma grossesse pour "T", au cours de laquelle j'ai été alité... mais ça n'a duré que 2 mois.

    Je ne verrai pas mon bébé jusqu'aux vacances de noël et même si je sais qu'elle sera très bien là bas, qu'elle va se faire de nouveaux amis, faire des tonnes d'activités, être parrainée par une grande de prépa qui sera un peu comme sa grande soeur (elle qui a toujours été la grande de la fratrie), la séparation va être difficile... preuve en est mes insomnies de ces derniers jours (alors dans sa valise il faut pas que j'oublie de mettre ça et ça...)

    On n'arrête pas de se dire que c'est pour son bien, que c'est pour son avenir... et que ce n'est que pour un an car nous rentrerons définitivement l'été prochain...

    mais pour le moment... on profite de nos derniers moments!

    Passer de 5 à 4


    votre commentaire
  • C'est mon anniversaire

     

    Aujourd’hui je saute dans les 36…

    Pas forcement un cap mais le jour de notre anniversaire on est plein de bonnes intentions pour la suite, un peu comme au nouvel an non?

    J'avais envie de continuer l'aventure de mon blog mais sous un autre format...

    A bientôt.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique